HAYEK-HYPNOSE-ANGERS

HAYEK-HYPNOSE-ANGERS

Mandalas

Le Mandala ?


Qu’est ce que le mandala ? Son action ? Que veulent dire les couleurs, les formes ?
Les questions concernant le mandala sont nombreuses et les réponses ne manquent pas d’intérêt.
Pour cette section, je me suis largement inspiré du livre "Mandalas du Monde" de Heike Owusu aux éditions "Le Courrier du Monde". Un livre magnifique par ses explications et les mandalas proposés.
Je remercie donc grandement Heike Owusu pour cette découverte.


Qu’est ce qu’un mandala ?
"Un chemin pour trouver son propre milieu, le centre en soi".
C’est du moins ce que prétendent les mystiques occidentaux et orientaux de presque toutes les cultures, tout au long de la longue histoire de l’humanité....
Notre esprit aussi, notre conscience, se perçoit comme le centre d’un monde qui se déploie et se dilate tout autour de nous. Rien là dehors n’a de sens pour nous, tant qu’un quelque chose en nous ne le découvre et ne le met en rapport avec lui-même.
Avec notre réceptivité, nous accueillons en nous la lumière, la couleur, le son, la forme et les structures, et nous les décomposons dans notre cerveau d’une manière qui varie grandement d’une personne à l’autre. Personne ne se tient en dehors du monde en se contentant de le regarder. Chacun doit l’accueillir en soi et le transformer en des pensées et des expériences propres. Alors, le monde n’existe pas seulement à l’extérieur de moi mais j’en fais aussi l’expérience en mon centre, comme d’une partie de moi-même.
Ces dernières années, l’esprit humain à imaginé des appareils de mesure et des ordinateurs avec l’aide desquels nous pouvons plonger toujours plus profondément dans le monde microscopiquement petit des particules élémentaires. Et que voyons-nous ? Des atomes qui gravitent autour de leur noyau fait de particules encore plus petites, formant à leur tour de merveilleux mandalas.
Il n’est donc pas étonnant que le cercle soit devenu l’un des plus anciens et des plus durables symboles de l’humanité. A travers toutes les époques et les cultures les plus diverses, nous rencontrons continuellement ce signe qui symbolise le principe de vie universelle. Nous le trouvons tracé avec sobriété tel le cercle noir sur fond blanc du zen ou dans les vitraux à rosaces aux couleurs somptueuses des anciennes cathédrales chrétiennes. Il apparaît tout autant dans les calendriers mystérieux des mayas que dans les monastères tibétains les plus retirés où il sert de support de méditation. Les chamanes des Indiens d’Amérique et les Aborigènes d’Australie gravent et dessinent dans le sable coloré des mandalas thérapeutiques et le célèbre psychologue C. G. Jung découvrit en eux un moyen d’exercer un effet guérisseur sur soi-même et les autres.
Chaque mandala, qu’il ait été créé par la nature ou par l’esprit humain, est un symbole complexe, universel, de l’homme lui-même, du monde dans lequel il vit, du principe supérieur divin et de l’univers insaisissable qui s’étend tel une sphère tout autour de nous. Il est un symbole vivant des innombrables cycles fermés sur eux-mêmes dans lesquels nous sommes impliqués. Et bien qu’ils soient fermés sur eux-mêmes, ils sont néanmoins en liens et en interaction incessante avec tous les autres.
Heike Owusu - Mandalas du Monde - Editions Le Courrier du Livre
Qu’elle est l’action des mandalas ?
Depuis des millénaires, les mandalas sont des images utilisées pour la concentration et la méditation : comme si notre esprit découvrait intuitivement dans les structures symboliques des mandalas une image reflet de son Soi et de son origine....
Il est intéressant de noter que depuis des millénaires, les enfants d’environ trois à sept ans dessinent spontanément, dans le monde entier, des images très semblables aux mandalas. Cette fascinante coïncidence repose sans doute sur le fait que dans son développement, notre conscience humaine si structurée repasse encore une fois par toutes les étapes de sa longue évolution. De cette manière, la recherche de notre identité propre dans un univers d’une impensable immensité peut sans discontinuer s’appuyer sur un modèle familier et éprouvé.
La contemplation, et surtout la création d’un mandala, n’est pas seulement une aide dans la prime jeunesse pour rendre visibles les contenus de l’âme peut-être restés inconscients jusque là, mais constitue aussi une activité importante à tous les âges de la vie.
En interprétant les couleurs et les forment choisies intuitivement, nous pouvons déchiffrer aisément l’état d’âme fondamental auquel nous avons à faire face ou qui nous habite sur le moment. Et nous pouvons bien sûr aussi suivre le chemin inverse, en sélectionnant volontairement les couleurs et les formes susceptibles de nous mettre dans un état d’âme souhaité. Nous pouvons ainsi libérer des forces intérieures d’auto-guérison et faire régner l’ordre en nous à la place du chaos....
Nous pouvons considérer le mandala comme un rituel sacré ou comme un simple outil thérapeutique pour se découvrir soi-même d’une nouvelle manière et se guérir. En même temps la pratique du mandala est une occupation qui nous met dans un état de calme et de concentration, ce qui est un grand bienfait à notre époque marquée par la hâte et l’agitation. En tout cas, les mandalas nous aident à nous voir nous-même comme un tout, en lien avec d’autres cycles et contextes plus grands mais aussi beaucoup plus petits.... Souvent le mandala nous permet de voir plus clairement nos conflits intérieurs, peut-être parce que deux couleurs semblent lutter l’une contre l’autre ou que l’impression d’ensemble paraît manquer d’harmonie et produit un effet de déchirement....
Ou bien vous remarquez soudain que vos pensées se sont ordonnées comme d’elles-mêmes alors que vous dessiniez apparemment sans penser à rien....Dès que notre attention reste dirigée sur un point précis, notre conscience commence à se détacher de plus en plus des autres influences du monde extérieur. Nous glissons peu à peu dans un état où nos mondes imagés intérieurs viennent sur le devant de notre conscience et où les choses extérieures perdent de plus en plus de leur importance. Certains y trouvent apaisement et repos, d’autres découvrent dans ce processus un sentiment surprenant comme s’ils nageaient avec les choses dans un flux intemporel. Certains font des découvertes passionnantes et trouvent de nouvelles solutions, d’autres encore perdent la notion du temps et d’espace pour ré émerger par la suite avec des pensées nouvelles dans l’ici et maintenant...
Heike Owusu - Mandalas du Monde - Editions Le Courrier du Livre



11/12/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres